“Nîmes a tout pour elle, tout pour être une ville idéale”

 Yvan Lachaud

 

Une élection municipale,
c’est le choix d’une équipe et d’un projet.

 

Autour d’Yvan Lachaud se sont rassemblés des experts venus de tous horizons pour construire un programme qui donnera un nouveau souffle à Nîmes.

L’année 2020 va marquer un tournant décisif dans l’histoire de Nîmes. Cette élection municipale décidera de sa capacité à rayonner, à être un pôle de prospérité, et à offrir à nos enfants la possibilité d’y vivre heureux.

Dans la compétition que se livrent aujourd’hui les territoires, les règles sont implacables et les dossiers sont devenus tellement sophistiqués que pour les traiter il faut une rigueur et un professionnalisme hors du commun. C’est dans cet esprit que se bâtit l’équipe autour d’Yvan Lachaud.

 

 

Les éléments du programme.

De semaine en semaine, au fil des réflexions des commissions d’experts, les éléments du programme seront intégrés à cette page.

 

Nîmes peut doubler le nombre de ses étudiants d’ici à 2030.

 

En réunion avec des jeunes Nîmois, Yvan Lachaud a affiné ses objectifs en terme de développement étudiant à Nîmes : Objectif 30000 ! 

Au-delà du clin d’oeil au code postal Nîmois, le chiffre de 30 000 étudiants est, selon le président de l’Agglomération, un objectif non seulement atteignable mais nécessaire à la vitalité de la Ville.

Plus d’étudiants, c’est bien sûr plus d’activité commerciale pour la ville, mais c’est aussi la garantie d’un éco-systeme dynamique pour les entreprises et des échanges probants sur le marché de l’emploi.

Parmi les propositions envisagées, outre la poursuite de la politique volontariste de l’agglomération en matière de développement de l’enseignement supérieur,  Yvan Lachaud veut faciliter l’accès aux stages, accroître le nombre de manifestations dans le centre ville, à travers notamment les semaines thématiques.

 

A l’occasion du forum des associations, nous avons tous pu constater l’engouement que le secteur associatif et bénévole suscite auprès des Nîmois.

Si ce forum a vocation à faciliter le choix d’une activité loisir ou d’un engagement solidaire en cette période de rentrée, il ne doit pas masquer la réalité quotidienne des acteurs associatifs souvent faite de recherches de bénévoles et d’encadrants pour répondre aux besoins.

Or, le tissu associatif d’une ville est essentiel à l’épanouissement de ses habitants et le remède au repli sur soi.

Un week-end par an, ce n’est donc pas suffisant pour mettre en valeur le travail des associations, et motiver, tout au long de l’année, ses bénévoles.

Parmi les propositions que nous formulerons aux Nîmois dans le cadre du projet « Nîmes En Mieux !», nous souhaitons mettre en avant dès aujourd’hui, celle des « semaines thématiques » :

Chaque semaine, chaque week-end seront consacrés à une thématique (théâtre, danse, chorales, tennis, rugby, gastronomie ou action sociale pour ne citer que quelques exemples) mettant en lumière les associations qui la font vivre. Ce serait une façon de rythmer le travail d’une année, mais aussi la garantie d’une animation régulière dans le centre ville… Ce calendrier s’articulera naturellement avec l’événementiel existant et à venir. Il en renforcera même la dimension participative pour l’ensemble des citoyens.

Cette proposition s’inscrit pleinement dans la philosophie du projet que nous portons autour d’Yvan Lachaud.

Nous invitons toutes celles et tous ceux qui voudraient faire des propositions pour décliner un futur calendrier thématique à se rendre sur la page “nous contacter“.

 

 

Des semaines thématiques à Nîmes pour animer le centre ville et mettre en valeur le travail des associations

Mobilités urbaines : 40 nouveaux kilomètres de pistes cyclables pour les Nîmois et un système de vélos en libre-service (Vélibs de Nîmes) composé pour partie d’une flotte électrique.

 

 

Parce qu’elle est la marque d’un nouvel art de vivre capable de faire face au changement climatique, les nouvelles mobilités urbaines sont au cœur du projet municipal porté par la liste Nîmes en Mieux ! avec Yvan Lachaud. Partout et pour tous.

1ère étape de ce projet : les vélos

Face à l’essor des trottinettes et autres NVEI (Nouveaux Véhicules Électriques Individuels) dont il faudra prochainement travailler à l’intégration dans le plan de circulation urbain, il est surprenant en 2019 de constater qu’à Nîmes, les pistes cyclables ne sont pas assez développées et très accidentogènes. L’urgence est donc d’offrir aux Nîmois, enfin, la possibilité de circuler librement à vélo et en toute sécurité.

Dans une ville au climat particulièrement propice, la nouvelle équipe municipale proposera de réaliser sur la durée du mandat 2020-2026, 40 nouveaux kilomètres de pistes cyclables dans le cadre du nouveau plan de circulation urbain étudié en concertation avec les habitants.

Ces futures pistes cyclables incluront pour la première fois des radiales à échelle intercommunale et un tour de ville élargi. Le nombre de racks* et de stationnements sécurisés pour les vélos sera parallèlement porté à 800. Chiffrage du projet : 5 M€ sur 6 ans (*racks = arceaux).

La nouvelle équipe proposera en parallèle la mise en service d’un tout nouveau parc de 400 vélos en libre-service (Vélibs de Nîmes) incluant une flotte particulièrement innovante de 100 vélos électriques en location en raison du dénivelé bien connu de certaines zones géographiques de Nîmes.

40 stations liées à ce parc seront réparties dans la cité. Chiffrage : 800 000€ par an en fonctionnement.

Cette nouvelle offre en matière de mobilités urbaines à Nîmes sera complétée par la mise en place d’une flotte de véhicules électriques également proposée en location aux Nîmois qui fera l’objet d’un communiqué de presse à venir.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.